Le tennis français en manque de performances régulières

Publié le par Poujal



Alors que Nikolai Davydenko a remporté le tournoi de Miami, les joueurs français se sont arrêtés au stade des huitièmes de finale. Des contres-performances qui arrivent trop souvent ces derniers temps.



Mardi 1er avril, Paul-Henri Mathieu, dernier représentant tricolore à Miami, se fait sortir par Rafel Nadal en 2 sets, 6-4 6-4. Certes le français n’a pas démérité mais le constat est là. Dans les grands tournois, grands chelems et masters series, les français ne sont que très rarement dans le dernier carré.



Et Tsonga me diriez-vous ? Après une quinzaine australienne extraordinaire, il s’est hissé en finale de l’Open d’Australie en perdant avec les honneurs contre Novak Djokovic. Notre français, peu connu avant cet exploit, s’est attiré de nombreux fans. Il est vrai que le natif du Mans a joué un tennis magnifique, incisif et tourné vers l’attaque. Il a sorti Nadal en 3 sets secs lors d’une demi-finale mémorable. Mais a-t-il joué à son vrai niveau ? La question mérite d’être posée. Lors des tournois qui ont suivi l’Open d’Australie, Tsonga est apparu fatigué voire peu inspiré. Sa sortie prématurée à Indian Wells contre Benneteau peut nous inquiéter. C’est malgré tout notre meilleur chance française du moment.



Car Richard Gasquet n’arrive toujours pas à décoller. Le surdoué biterrois n’est que l’ombre de lui même. Toujours inégal dans son tennis, il atteint déjà les 6 défaites contre seulement 9 victoires. Nous nous attendons à mieux de la part de notre numéro 1 français. En pleine bourre, il peut battre n’importe qui. Son revers est une pure merveille. Mais voilà, la confiance n’est pas là.



Paul-Henri Mathieu sera titulaire pour le quart de finale de la Coupe Davis contre les Etats-Unis. Notre « Paulo » national est un habitué de la Coupe Davis. Guy Forget, le capitaine français, a décidé de le confirmé en sélection suite à son "brillant" parcours à Indian Wells. Son excellent jeu de fond de cours est un atout tout comme sa hargne sur un cours. Mais miné par des blessures, il n’arrive pas à intégrer le top 10. Est-ce pour cette année ? C’est un pari à tenter.



Enfin, d’autres joueurs français sont capable d’exploits. Mais juste de performances passagères. Les plus âgés, Clément, Grosjean, Santoro peuvent compter sur leurs expériences. Mais ils n’ont jamais retrouvé leurs niveaux d’avant. Benneteau arrive à accrocher quelques gros poissons. Simon est un jeune joueur en plein devenir. Llodra a effectué un bon début de saison, gagnant 2 tournois "moyens". Mais ces performances ont redoré le blason français. Reste à accrocher une victoire lors d’un tournoi de niveau 1.



Le prochain grand chelem de Rolland Garros se profile. Un français peut-il se hisser dans le dernier carré ? Peut-il même accrocher la victoire finale ? 1983 et Yannick Noah nous apparaissent tellement loin...

Publié dans Sport

Commenter cet article

albundy 09/04/2008 15:31

Yo Romain !
je te laisse un petit commentaire le premier peut etre !! Il est bien ton blog, ça manque un peu de PSG mais bon ! lol
Bonne continuation de vue d'en haut !!
tcho