Le Rich Media : l'avenir des sites internet ?

Publié le par Poujal

Je suis un service interactif qui intègre différents médias : son, vidéo, photographie, infographie. Je suis disponible en ligne sur Internet et je propose une ergonomie attractive. Je synchronise l'audio, la vidéo, l'infographie, les photographies et le texte. Je possède une interface riche, notamment grâce à l'utilisation d'animation Flash. Je suis utilisé pour construire des Web-reportages. Je suis...? Le Rich Media.

 

Les origines du Rich Media se trouvent dans les premières bannières de publicité Internet. Depuis une dizaine d’années, les annonceurs utilisent les bandeaux et les fenêtres pop-up afin de présenter leurs produits. Au début, il s'agissait simplement d'images statiques ou de Gif animés. Puis l'animation Flash et la vidéo sont apparues. Paul Olliver, le directeur du service Rich Media de la société DoubleClick, déclare dans un rapport sur le multimédia (Panorama du Rich Media en Europe en 2006) « la convergence des médias et l'augmentation de l'accès au haut
débit ont accéléré l'utilisation de la vidéo en ligne ».


Une valeur ajoutée pour les sites d'informations

 

Quoi de plus attractif et pédagogique que d'allier les différents médias. Les grands sites de presses internationales ne s'y sont pas trompés. Le site du Washington Post propose des reportages, des interviews sonores et même de l'infographie pour expliquer à ses lecteurs certains aspects de l'actualité. En France, le site du Monde offre à ses abonnés des cartes interactives et des reportages vidéo expliquant les conflits et la géopolitique.

 

Reuters a pour sa part, rassemblé témoignages et expériences de ses correspondants en Irak pour créer le site : Reuters, bearing witness : five years of the Iraq war. Des vidéos, des photographies, des cartes informatives, des statistiques retracent les 5 ans du conflit irakien. Il en ressort un site complet. Ce type de dossier s'avère très coûteux à réaliser. Dans un contexte financier difficile pour les médias, certains ne peuvent pas assumer un tel coût financier et deviennent réticent face à ce service Multimédia. Ce sont souvent d'anciens journalistes qui montent leurs propres sites personnels en alliant les technologies multimédias. Pour preuve, le site ligne4.fr réalisé par deux ex-journalistes de Libération.


Les Web-reportages et Web-documentaires

 

Les sites internet de reportage, Geo et La cité des mortes, montrent les réelles possibilités offertes par les nouvelles technologies de l'information et de la communication. Grâce à des cartes, des entretiens vidéo, des photographies appuyées par des textes, ces sites présentent aux internautes des documentaires complets. Ces Web-reportages sont les applications les plus abouties du multimédia.

 

Le Rich Media permet de faire converger sur un même site différent types de documents. L'utilisation de ce procédé tend à se généraliser. L'interactivité, l'interface et l'ergonomie proposées par ce genre de site web font qu'ils sont particulièrement agréables à consulter. La simple lecture d'articles est abandonnée au profit de l'interactivité et du multi-support. Le multimédia est une exclusivité d'Internet, qui fait de ce média le plus diversifié et le plus attractif de tous.


 

Co-écrit avec Antoine Gautreau

Publié dans Medias

Commenter cet article