Raymond Domenech souhaite aller à Tignes mais...

Publié le par Poujal

Les finales ne sont belles que lorsqu’elles sont gagnées. Raymond Domenech en sait quelque chose, lui qui a perdu celle de la coupe du Monde 2006. Pour accomplir un aussi beau parcours lors de l’Euro 2008, le sélectionneur français prévoit d’amener ses 23 joueurs, ou plus, à Tignes dans un traditionnel stage d’oxygénation. Mais Domenech devra sans doute repousser la date du séjour. Car entre les finales de coupe de France, de ligue des Champions et de coupe d’Italie, au moins un quart de sa sélection ne sera pas disponible.

 

Initialement prévu le 21 mai, le stage sera sans doute retardé du fait des nombreuses finales jouées au mois de mai. Déjà certain de ne pouvoir compter sur ses Bleus de Chelsea (Malouda, Anelka et Makelele) et sur le Mancunien Patrice Evra, retenus le 21 mai par la finale de la Ligue des Champions, à Moscou, le sélectionneur doit composer avec le fait qu'il ne pourrait pas plus compter sur ses Lyonnais occupés à gagner un titre de coupe de France le 24 mai.

 

Alors une question se pose. Le stage de Tignes est-il vraiment nécessaire ? Si l’on en juge les précédents séjours dans les Alpes, ils furent souvent suivis d’une grande réussite lors des Phases finales. On se rappelle de la victoire en coupe du monde 1998 où le stage de Tignes avait permis de souder un groupe de qualité. À l’époque, Aimé Jacquet avait décidé d’y inclure 28 joueurs. Six d’entre eux avaient quitté le groupe France avant la fin. Un choc terrible qui fut fortement critiqué par le monde du football français. Mais le résultat de la coupe du monde a donné raison au staff de l’époque.

 

Alors quel sera donc le choix de Raymond Domenech ? Plusieurs solutions s’offrent à lui. Soit il dresse une liste de 23 joueurs dimanche prochain avec quelques autres noms en tête pour pallier d’éventuelles blessures lors des finales. Soit il appelle à une liste élargie et imite Aimé Jacquet en écartant quelques hommes lors du stage de Tignes. Un casse-tête pour le sélectionneur français qui reste cependant relativement serein. Lors d’une interview donné à France-Info le 9 mai dernier, il clame haut et fort, sur, que la France remportera le trophée : "Pour moi, c'est la France qui va être championne d'Europe (...) l'Allemagne a toutes les chances d'être en finale, son (groupe) est plus simple"

 

Publié dans Sport

Commenter cet article

elo 12/05/2008 01:12

allez les bleus...allez vuedenhaut...allez poujal...