Chapeau Mr Simon!

Publié le par Poujal

Nouvel entrant dans le top 10 du tennis mondial, le français Gilles Simon a atteint, dimanche dernier, la finale du Master Series de Madrid. 

Et l'on se doit de souligner cette performance car ce tournoi espagnol fait partie des huit Master Séries de l'année. Dans la hierarchie mondiale, ces compétitions arrivent juste derrière les tournois du grand chelem en termes de gaints de points. Une performance remarquable pour un joueur méconnu du public mais tellement efficace.


Simon devant Gasquet.
Après Richard Gasquet, après Jo-Wilfried Tsonga, Gilles Simon devient le nouveau numéro 1 français. Et  il doit son titre de meneur tricolore grâce à un parcours irréprochable, qui n'a cessé de s'accélérer cette saison.
En cette saison 2008, on attendait beaucoup de Richard Gasquet. Absent pendant les quatre tounois du grand-chelem, son inconstance lui joue encore de vilains tours. Et avec la blessure de Jo-Wilfried Tsonga survenue juste après le premier tournoi de Melbourne, la saison du tennis français s'annonçait des plus moroses. C'était sans compter sur le natif de Nice qui vient d'accomplir une très grande semaine.

Un parcours parfait. Arrivé sur la pointe des pieds à Madrid, Gilles Simon était en quête de points dans la course aux Masters de Shangai, dernier tournoi de la saison qui réunit les huit meilleurs joueurs de la saison régulière. Après avoir sorti le russe Andreev au premier tour, le niçois s'est offert le scalp de James Blake au second tour, un concurrent direct pour la course aux Masters. Fort de son succès, Gilles Simon continua sa route jusqu'en demi-finale qui l'opposa au local du coin, un certain Rafael Nadal. Et il y a eu match. 3 sets serrés qui ont tourné en faveur du français après un match de haute volée. Le terrible fossé qui existait entre les trois meilleurs mondiaux (Ferderer, Nadal, Djokovic) et le jeune français semble aujourdh'ui si minime Le français a donc sorti le numéro 1 mondial et il reçu une acclamation du public espagnol bien mérité.

Et ce n'est pas sa défaite en finale face à un autre grand espoir mondial Andy Murray qui arrêtera le français. Le tennis tricolore s'est douté d'un nouveau meneur. Discret, Sobre mais tellement efficace.

R.P

Publié dans Sport

Commenter cet article

Guillaume 21/10/2008 20:38

Alors, lui c'est un sangoku des temps modernes.

Il sort de nullepart et mets KO le number one Rafa.

Rien à dire, chapeau bas.