David Pujadas en mode infilitré

Publié le par Poujal

David Pujadas, présentateur du 20 heures de France 2, est à la tête, depuis cette semaine, d'une nouvelle émission TV, "Les Infilitrés". Le principe : un journaliste s'infiltre en caméra cachée dans une entreprise privée ou publique pour dénoncer les dysfonctionnements ou les eventuelles maltraitances. Mais est-ce un véritable travail de journaliste ?

Récolter des informations, les mettre en forme, interviewer pour rendre compte sont les missions d'un journaliste. Et dans cette nouvelle émission, nous sommes plongés dans un film avec une voix-off, des personnages floutés et une caméra cachée. Pour la première des Infiltrés, la journaliste en charge du sujet a travaillé en tant qu'aide soignante dans une maison de retraite française pendant quelques semaines. Arpentant les couloirs de l'hospice, caméra cachée au poing, elle dénonce les abus du personnel tout en soignant les personnes âgés. Mais peut-on vraiment faire de l'enquête, en télé, d'une telle façon ?

SNJ reclame l'arrêt. Le débat s'est lancé dès le lendemain de la diffusion du premier volet. Certains journalistes ont dénoncé cette méthode d'enquête, contraire à l'éthique d'un journaliste. Le syndicat National des Journalistes (SNJ) a même réclamé l'arrêt de l'émission. Le syndicat souligne notamment que "de nombreux contentieux peuvent surgir du fait que les personnes mises en cause, même floutées peuvent être reconnues dans leur entreprise, leur entourage et ainsi se retrouver dans des situations très préjudiciables".

David Pujadas se défend de ces accusations en soulignant la volonté "de faire voir une réalité que l'on ne voit pas d'habitude parce qu'elle est cachée. Il appuie son discours sur "le procédé exceptionnel de la caméra cachée pour monter les dérives de certaines entreprises."

Closer, prochaine caméra cachée. Il faut néanmoins rappeler qu'une caméra cachée doit être maniée avec discernement mais ici, elle devient le pilier central de l'émission. Closer, le célèbre magazine people, sera la prochaine entreprise à être infiltrée. Les caméras cachées suivront les paparazzis et leurs modes de fonctionnement. En somme, France 2 fait du Closer.

R.P

Publié dans Medias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nad 27/10/2008 13:37

Pujadas était un grand journaliste...Il se rabaisse avec son émission de paparazzi.