L'Equipe partage ses ventes

Publié le par Poujal



Depuis de nombreuses années, l'Equipe est le seul quotidien sportif français que vous pouvez trouver en kiosque. Ce monopole ne devait plus durer tant la qualité éditorirale du journal devenait monotone. Lundi 3 novembre, deux nouveaux quotidiens sont apparus chez les libraires. Des novices dans la presse qui auront bien du mal à concurrencer l'ogre bien connu.




Après de longs mois de réflexion Michel Moulin, ex-président éphémère du PSG, a décidé de se lancer dans la presse quotidienne sportive. Associé à Alain Weil, PDG de Next-Radio TV (RMC,BMF...), les deux hommes ont pondu "Le 10 Sport", un journal d'information sportive à 0,50 centimes d'Euro. Leur but ? Bousculer l'Equipe et offrir aux français "une concurrence saine et sereine".

Un seul précédent dans l'histoire avait essayé de chatouiller l'Equipe, propriété de la famille Amaury. Le journal "Le Sport" a vécu de septembre 1987 à juin 1988 et n'a pas réussi à s'imposer dans la presse sportive. Est-ce-que "Le 10 Sport" peut réussir a survivre ne serait-ce qu'un an? Les chiffres de vente peuvent donner quelques éléments de réponse. Le journal "L'Equipe" a perdu 5% de lecteurs en 2006, 8,5%, l'année suivante. Le bénéfice de L'Equipe a fondu de moitié en 2007, à 4,5 millions d'euros. Le format encombrant du journal du groupe Amaury peut pousser certains français à acheter un canard de format tabloid comme "Le 10 Sport".

Mais la pauvre qualité éditoriale du journal de Michel Moulin, son ton people et ses articles peu fournis sont tant d'éléments négatifs pour "le 10 Sport". Et pour contrer l'arrivée d'un concurrent, le groupe Amaury a lancé un troisième quotidien "Aujourd'hui Sport" dans le seul but de tuer le 10. Même format, même logique d'articles : Amaury souhaite garder le monopole.

Dans un contexte de crise, la main mise du groupe Amaury sur la presse sportive française est lassante voire désespérante. Il faut contrer "cette dictature" qui passera par Internet. Le 10 Sport est sorti en kiosque mais aucun site ne peut être consulté. Alors pourquoi ne pas d'abord lancer un site bien pensé (Sports.fr pour exemple) qui pourrait ensuite s'exporter en presse papier (Vendredi comme exemple).

Qu'en pensez-vous ?

Publié dans Medias

Commenter cet article