L’équipe de football de Palestine s’invite en Europe

Publié le par Poujal

L’Etat palestinien n’existe toujours pas. Les querelles israélo-palestiniennes et l'instabilité du Proche-Orient n’aident pas à la création de ce pays. Le sport peut alors jouer  un rôle important pour l’unité d’un peuple. Après avoir participé au premier match de leur histoire à domicile le 26 octobre dernier face à la Jordanie (dans la banlieue de Jérusalem Est), l’équipe de football palestinienne disputera son premier match de foot en Europe. Une rencontre amicale face au FC Brussels, club de seconde division belge, le 6 mai prochain.


«C'est un grand événement car c'est la première fois que l'équipe nationale va jouer en Europe», a souligné Leila Chahid, déléguée générale pour la Palestine à Bruxelles. Fondée en 1998 dans la foulée des accords d'Oslo, l'équipe nationale palestinienne connaît de grandes difficultés à disputer  des matchs de foot. Certains joueurs ont peur de jouer à domicile alors que d’autres ne peuvent pas se déplacer dans certains pays : "L’équipe a, de plus, la triste particularité de ne pouvoir jouer qu'à l'extérieur de son propre pays", poursuit Leila Chahid.


Pas un évènement politique


L’Europe accueillera donc pour la première fois un match de foot de l’équipe palestinienne. Ce match s’inscrit dans le cadre d’une série d’évènements fêtant le soixantième anniversaire de la fondation de l'agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA). Créée en 1949 pour venir en aide aux réfugiés et déplacés palestiniens, cette agence se veut apolitique.  Philippe Moureaux , le bourgmestre (maire) de Molenbeek, lieu de la rencontre, va dans ce sens : Il ne s'agit pas d'en faire un événement politique politicienne".


Le premier match des palestiniens à domicile face à la Jordanie s’était soldé par un succès populaire. Ils étaient des milliers rassemblés dans le nouveau stade Fayçal Husseini à Al-Ram. Cette initiative de rencontre en Europe devrait rencontrer le même engouement. Bien encadré par la police afin d’éviter tout débordement, ce match doit refléter ce que doit être l’esprit du foot et du sport : un jeu où l’on respecte ses adversaires.


171ème au classement Fifa : un exploit


La Palestine est reconnue par la FIFA depuis 1998 bien que les territoires de Cisjordanie et de la bande de Gaza, occupés par Israël, n'aient pas encore acquis leur indépendance. Actuellement, 171ème au classement FIFA, l’équipe joue la plupart de ses matchs à Doha, au Quatar. Sans infrastructures, sans moyens, cette place est synonyme d’exploit. La rencontre en Belgique permettra aux joueurs palestiniens de se mesurer à des joueurs européens. Un honneur pour des sportifs en mal de reconnaissance.

Publié dans Sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article